Ukraine : regards sur la crise

Ukraine : regards sur la crise, L'Âge d'Homme, 2014, sous la direction de Thomas Flichy de la Neuville

(...) Alors que la crise ukrainienne bat son plein, une petite équipe internationale composée d’experts de l’Asie centrale, officiers, universitaires cadres du secteur privé et hauts fonctionnaires, livre une première analyse sur un enjeu éminemment complexe. Les tensions ukrainiennes actuelles sont inséparables des relations ambivalentes entre la Russie et son voisin méridional. Sous l’effet des invasions, la capitale de la Russie a, en effet, connu une translation de Kiev à Moscou. (...)
Acheter sur lagedhomme.com » Acheter sur amazon.fr » Acheter sur librairie-sciencespo.fr »
La Russie, puissance d'Eurasie, Histoire géopolitique des origines à Poutine

La Russie puissance d'Eurasie. Histoire géopolitique des origines à Poutine, Ellipses, 2012, par Arnaud Leclercq

(...) Loin des clichés médiatiques, plongeant dans les profondeurs de l’histoire et de la géopolitique, Arnaud Leclercq nous offre une réflexion atypique et inscrite dans la longue durée, nourrie d’une connaissance intime des Russes. Il met en lumière les constantes religieuses, identitaires, politiques de la Russie et trace les perspectives d’une puissance qui, n’en déplaise à l’Occident, sera de plus en plus incontournable.
Acheter sur fnac.fr » Acheter sur amazon.fr » Acheter sur laprocure.com »  |   Présentation du livre par Philippe Conrad (vidéo) »
La Russie peut devenir le puissant allié dont l'Europe a tant besoin

La Russie peut devenir le puissant allié dont l’Europe a tant besoin

Article publié dans Le Temps, le 23 juillet 2012 – La Russie peut devenir le puissant allié dont l’Europe a tant besoin.

Le pays est au centre des enjeux du XXIème siècle et de la “nouvelle route de la soie” entre l’Orient et l’Occident.

Dans un formidable renversement du monde, la Russie, rendue maudite des cénacles financiers suite à son défaut de 1998, se présente aujourd’hui comme l’un des rares îlots de stabilité. Des champions nationaux de l’énergie, de l’industrie ou de la banque, détenus partiellement par un État faiblement endetté, permettent d’assurer un rendement décent de 4 à 6% par an pour un risque somme toute raisonnable, avec des maturités courtes assurant une bonne visibilité.

Vladimir Poutine a pourtant hérité d’une Russie délabrée, endettée et acculée à ses frontières. Passée de la puissance du panzer communisme au statut de pays du tiers-monde dirigé par un leader éthylique vieillissant, la Russie a repris en à peine dix ans une place prépondérante dans le concert international.

Lire la suite : téléchargez l’article au format pdf

[Suisse] Le Temps 2012/07/23 – La Russie peut devenir le puissant allié dont l’Europe a besoin

Crédit photo hdes.copeland (flickr)